L’assurance maladie en Allemagne

Comparateur assurance maladie en Allemagne

Présentation du système de santé allemand

En Europe, se procurer une couverture santé est une obligation imposée par la loi, quel que soit le mode de couverture.

L’assurance maladie en Allemagne (Krankenversicherung) se divise en deux systèmes : d’un côté les caisses d’assurance privées et de l’autre, les caisses d’assurance publiques.
L’assurance maladie publique (gesetzliche Krankenversicherung-GKV) repose sur le « principe de solidarité », c’est-à-dire que les assurés paient en fonction de leur revenu : plus le salaire est élevé, plus les cotisations sont importantes. Tout comme le système français de la Sécurité sociale, l’assurance maladie allemande publique prend en charge les soins de santé et rembourse ainsi les frais occasionnés. Les prestations et la hauteur des remboursements varient en fonction de la catégorie des soins en question. Néanmoins, ils ne sont que partiels. Souscrire une complémentaire santé est donc souvent recommandée.

Comparateur assurance maladie en Allemagne ici →

Comparateur assurance maladie privée en Allemagne ici →

assurance maladie en Allemagne  famille
Les personnes travaillant pour un employeur (donc les salariés), dont le salaire mensuel est compris entre 450,01€ et 4462,50€, sont obligées d’adhérer à l’assurance maladie allemande publique. De plus, dans certaines situations, les étudiants, ainsi que les retraités, les chômeurs, les apprentis, les artistes et les agriculteurs sont également affiliés obligatoirement aux caisses publiques. Il s’agit de l’adhésion obligatoire (Plichtmitgliedschaft).
Parfois, une adhésion volontaire (Freiwilligversichert) à l’assurance maladie publique est aussi possible. Mais des conditions sont à respecter : la personne ne doit pas être obligée d’adhérer à l’assurance maladie allemande publique, mais y a été affiliée par le passé pour une durée minimale de 24 mois durant les 5 dernières années (ou durant 12 mois consécutifs). Des exceptions à la condition de la durée sont cependant possibles.
docteur allemande
L’assurance maladie privée (private Krankenversicherung-PKV), quant à elle, est restreinte à certaines catégories de personnes, à savoir toutes celles qui ne sont pas obligatoirement contraintes d’adhérer aux caisses publiques. Elles peuvent donc choisir librement à quelle caisse d’assurance maladie privée elles veulent être affiliées. Selon les situations, les prestations de cette assurance maladie allemande peuvent être plus avantageuses et moins onéreuses que celles de l’assurance maladie publique. Les cotisations sont calculées en fonction du « risque de l’assuré », c’est-à-dire de sa situation personnelle (âge, enfants à charge, état de santé, conjoint etc.). Mais attention, une fois affilié à une caisse d’assurance maladie privée, il n’est plus possible de retourner dans une caisse d’assurance maladie publique (sauf rares exceptions).

Schreibe einen Kommentar