L’assurance maladie pour les travailleurs indépendants

En règle générale, les travailleurs indépendants exercent des professions libérales et sont rattachés à une caisse d’assurance maladie spécifique, différente de celle du régime de base légal de l’Assurance maladie. Les travailleurs indépendants sont en effet une catégorie d’actifs à part, cotisant à un régime social obligatoire particulier.

L’assurance maladie pour les travailleurs indépendants Allemagne

L’assurance maladie pour les travailleurs indépendants en Allemagne

Les travailleurs indépendants en Allemagne ont la possibilité de pouvoir s’affilier soit au régime d’assurance maladie obligatoire de base, soit à une caisse d’assurance maladie privée. Bien souvent lorsqu’ils débutent leur profession libérale ou de nature non salariale, ils sont déjà affiliés à l’Assurance maladie de base obligatoire. Ils peuvent néanmoins décider de changer de régime et s’assurer auprès d’une caisse maladie privée. Une fois le transfert de caisse accompli, ils ne peuvent plus revenir en arrière.
Le choix s’opère généralement selon la hauteur des revenus perçus par l’activité professionnelle. En effet, jusqu’à certains plafonds, s’affilier à une caisse d’assurance maladie privée est indispensable, le montant des cotisations étant plus onéreux que celui du régime de base légal.

Comparateur assurance maladie en Allemagne ici →

Comparateur assurance maladie privée en Allemagne ici →

Toutefois, les caisses d’assurance maladie prennent en charge certaines prestations non couvertes par le régime de base ou moins bien. Mais un inconvénient non négligeable influe parfois la décision, celui de la non couverture automatique des ayants droits du travailleur indépendant. En effet, la caisse d’assurance maladie privé ne s’étende pas aux membres de la famille, contrairement au régime de base obligatoire.
Selon la situation privée et le métier exercé, le travailleur indépendant doit comparer tous les avantages et inconvénients procurés par les deux régimes d’assurance maladie avant de se décider définitivement auprès duquel il veut être assuré.
L’assurance maladie pour les travailleurs indépendants en France

L’assurance maladie pour les travailleurs indépendants (TNS) en France

Les travailleurs indépendants en Allemagne ont la possibilité de pouvoir s’affilier soit au régime d’assurance maladie obligatoire de base, soit à une caisse d’assurance maladie privée. Bien souvent lorsqu’ils débutent leur profession libérale ou de nature non salariale, ils sont déjà affiliés à l’Assurance maladie de base obligatoire. Ils peuvent néanmoins décider de changer de régime et s’assurer auprès d’une caisse maladie privée. Une fois le transfert de caisse accompli, ils ne peuvent plus revenir en arrière.
Le choix s’opère généralement selon la hauteur des revenus perçus par l’activité professionnelle. En effet, jusqu’à certains plafonds, s’affilier à une caisse d’assurance maladie privée est indispensable, le montant des cotisations étant plus onéreux que celui du régime de base légal.
Toutefois, les caisses d’assurance maladie prennent en charge certaines prestations non couvertes par le régime de base ou moins bien. Mais un inconvénient non négligeable influe parfois la décision, celui de la non couverture automatique des ayants droits du travailleur indépendant. En effet, la caisse d’assurance maladie privé ne s’étende pas aux membres de la famille, contrairement au régime de base obligatoire.
Selon la situation privée et le métier exercé, le travailleur indépendant doit comparer tous les avantages et inconvénients procurés par les deux régimes d’assurance maladie avant de se décider définitivement auprès duquel il veut être assuré. .
L’assurance maladie pour les travailleurs indépendants en Suisse